Tout savoir sur les maladies cardiaques congénitales chez les chiens

Les chiens peuvent être sujets à différentes maladies, dont les maladies cardiaques congénitales. Elles surviennent à la naissance et ne sont pas toutes héréditaires, mais dues à un défaut de l’embryon. Ces malformations cardiaques touchent près de 0,5% de chiens et ce sont les races pures qui en sont les principales victimes. Un tour d’horizon sur ces différentes maladies cardiaques chez les chiens et sur comment les traiter.

Les principales maladies cardiaques congénitales du chien

Les malformations des valves cardiaques

Les valves cardiaques des chiens peuvent présenter des anomalies. Elles peuvent, soit être trop étroites soit malformées. Ces malformations empêchent ainsi le cœur d’envoyer le flux sanguin dans les vaisseaux.

Il existe plusieurs types de malformations des valves. L’un d’eux est la sténose pulmonaire, une malformation de la valve pulmonaire. Dans ce cas, la valve pulmonaire est fibreuse et anormalement épaissie. Le sang n’arrive donc pas à passer normalement. La complication de cette malformation est une insuffisance cardiaque droite puisque le ventricule droit fait énormément d’effort pour expulser le sang.

Une autre malformation très fréquente est la sténose aortique. Ici, c’est l’aorte qui part du ventricule gauche qui est rétréci à cause d’une malformation de la valve aortique. Dans ce cas, le chien souffre d’une insuffisance cardiaque gauche.

Le dernier type de malformation qui peut toucher les valves cardiaques est la dysplasie. Il existe deux sortes de dysplasie : la dysplasie tricuspidienne qui concerne la valve tricuspide et la dysplasie mitrale qui touche la valve mitrale.

Les problèmes au niveau des cavités du cœur et des vaisseaux sanguins sortant du cœur

Outre les problèmes de valves cardiaques, les chiens peuvent également souffrir d’une persistance du canal artériel. Dans ce cas, le chien souffre d’un manque d’oxygène et de fatigue.

Il peut également arriver qu’un trou se forme entre les deux ventricules du cœur du chien. Dans ce cas, la communication interventriculaire est compromise.

Enfin, la tétralogie de Fallot est l’une des plus graves anomalies cardiaques pouvant atteindre un chien. Elle associe 4 types d’anomalies : une communication interventriculaire défaillante, une sténose pulmonaire, une hypertrophie du ventricule droit et une malposition de l’aorte.

Le traitement des maladies cardiaques congénitales chez le chien

La détection des différentes malformations cardiaques congénitales chez le chien se fait grâce à une échocardiographie Doppler.

Dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger les anomalies. Toutefois, ces interventions coûtent cher et ne garantissent toujours pas un résultat satisfaisant. Elles peuvent même être impossibles à réaliser dans certains cas et s’avèrent être très risquées. Jusqu’ici, seule la persistance du canal artériel peut être traitée par intervention chirurgicale.

Les traitements de ces maladies cardiaques consistent en général à atténuer les insuffisances cardiaques.

Si votre chien présente une de ces maladies, sachez que vous devez impérativement limiter les efforts physiques qu’il fournit en lui faisant faire le moins d’exercice. Par ailleurs, la prudence est de mise. En effet, dès que votre chien présente une insuffisance cardiaque (essoufflement, œdème…), il est urgent que vous l’emmeniez chez un vétérinaire.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.