Races de chiens les plus assurées

Le chien est réputé le meilleur ami de l’homme et les français aiment indéniablement ces boules de poils avec plus de 7 millions de chiens recensés à travers l’hexagone. Qu’ils soient petits, grands, moyens, à poils ras, à poils longs, avec une queue en panache, de longues oreilles, qu’ils aient un instinct de chasseur, un caractère joueur, câlin, indépendant, ils ont tous leurs caractéristiques propres. Et les comparateurs d’assurance pour chiens ont pu mettre en avant que, de la demande à la souscription, certaines races sont plus assurées que d’autres.

Quelles sont les races de chiens les plus assurées ?

N’en doutez plus, certaines races sont incontestablement plus assurées que d’autres :

  • Bouledogue français
  • Labrador Retriever
  • Croisé
  • Yorkshire Terrier
  • Jack Russell Terrier
  • Golden Retriever
  • American Staffordshire Terrier
  • Berger Allemand
  • Chihuahua
  • Cavalier King Charles

Pourquoi certaines races sont plus assurées que d’autres ?

Il ne s’agit pas de simples lubies de la part de leurs maitres. Les raisons sont simples en réalité. La première est que certaines races sont chouchoutées par les français et donc leur nombre dépasse celui d’autres races comme le Berger Allemand, le Golden Retriever, le Cavalier King, l’American Staff, le Labrador, le Bouledogue français ou le Chihuahua qui font partie des plus adoptés.

La seconde est que certaines races ont une santé réputée fragile et/ou qui présente des prédispositions à certaines maladies. Aussi, leurs maîtres l’ont bien compris, mieux vaut prévenir pour guérir et ils préfèrent assurer leur fidèle compagnon afin de lui assurer les bons traitements vétérinaires le moment venu. Sans avoir souscrit une assurance pour son chien, il n’est pas toujours possible de faire face aux dépenses de santé régulières ou imprévues et dont la somme atteint parfois un montant conséquent de par la nature de l’acte ou la technologie utilisée.

Par exemple, le Bouledogue français a une particularité qui réside dans son physique, il est « brachycéphale », c’est-à-dire qu’il a la face et le nez écrasés. Ainsi, son système respiratoire est fragilisé avec ses narines étroites, son palais rallongé et des interventions chirurgicales peuvent le soulager ou lui être indispensables. Sans oublier la fragilité de son système osseux au niveau du dos avec des disques qui ont tendance à se calcifier, conduisant là-aussi au bloc opératoire.

Si on parle du Labrador Retriever, il est un chien puissant, robuste. Mais sous cette apparence forte se cache des faiblesses : ses articulations fragiles et douloureuses, d’autant plus quand on sait que ces chiens ont tendance à l’embonpoint. C’est également une race fragile avec des problèmes fréquents dermatologiques, intestinaux (et notamment des torsions nécessitant des soins d’urgence et vitaux) ou encore ses terrains allergiques. Saviez-vous, par exemple, qu’un chien de cette taille peut être allergique à la bave de puce ? Un minuscule parasite qui peut vous en coûter cher.

Le Yorkshire Terrier est un chien qui a largement trouvé sa place dans le cœur des français. Sa longévité peut atteindre des records malgré sa santé fragile avec notamment des terrains sensibles dermatologiques, cardiaques, hormonaux, digestifs, urologiques, oculaires, cancéreux (tumeurs fréquentes des testicules, des glandes sudoripares ou intra cutanées), ses prédispositions à la maladie de Cushing, aux affections des muscles et du squelette…

Quant au Jack Russell, ses prédispositions sont particulièrement cancéreuses et dermatologiques, hormonales (hypercorticisme ou maladie de Cushing), intestinales, neurologiques (dégénérescence cérébrale, maladies nerveuses), hématologiques (maladies du sang), ophtalmologiques (maladie des yeux, des paupières) ou pneumologiques.

Le Golden Retriever, cousin du Labrador, est comme ce dernier, un chien costaud. Et pourtant, ce gaillard est sujet aux maladies osseuses (comme la dysplasie de la hanche ou du coude), aux troubles dermatologiques (dermatites, ichtyose…), aux maladies oculaires, du foie, cardiaques, aux affections urologiques telles que les calculs, aux tumeurs cutanées et de la bouche.

Concernant l’American Staff, il est indéniablement robuste mais n’est pas à l’abri car lui aussi peut souffrir de maladies comme l’ataxie cérébelleuse.

Chez le Berger Allemand, ce chien aussi intelligent que costaud, les maladies ne sont pas non plus à exclure. On retrouve fréquemment des maladies génétiques (dysplasie de la hanche, glaucome), virales (parvovirus canin, badigeon), bactériennes ou parasitaires (gale…).

Le Chihuahua, une race qui s’est largement répandue, se caractérise par sa bonne longévité. Mais certaines maladies sont courantes. En effet, le Chihuahua présente des prédispositions à certains cancers, à des maladies cardiaques, à des affections cutanées, urinaires, neurologiques, ophtalmiques, orthopédiques et osseuses, pneumologiques, génitales.

Enfin, n’oublions pas le Cavalier King Charles, une race de chiens notamment exposée à des insuffisances cardiaques. On le sait également fragile quant à la syringomyélie, la dysplasie de la hanche, la luxation des rotules et certains problèmes auditifs et visuels qui sont d’ailleurs fréquents chez cette race.

On l’aura bien compris, outre l’effet de nombre, les maladies et affections courantes qui les caractérisent conduisent certaines races à figurer au palmarès des races les plus assurées. Quelle que soit la race, la prévention reste de mise pour préservez la santé de l’animal et celle de votre budget. Pour en savoir plus, utilisez notre outil comparateur, un outil entièrement gratuit :

Comparer les assureurs

Ajouter un commentaire

Offre Assurance : Les Bons Plans

Inscrivez-vous pour recevoir des emails quand les assureurs font des offres spéciales.

Merci pour votre inscription, nous vous enverrons les offres dès qu'il y en aura.

Quelque chose s’est mal passé.